21 mai – Paris Ste Chapelle et Notre Dame

Lundi 21 mai, Sainte Chapelle 75001 – Diocèse de Paris 

Réalisée en 7 ans, un temps record, la Sainte Chapelle a été conçue comme un reliquaire monumental pour abriter les saintes reliques de la Passion du Christ dont la couronne d’épines.

 St Louis achète les reliques de la passion

La vénération des instruments de la Passion est mentionnée dès le IVe siècle dans les récits des pèlerins de Jérusalem. Entre les VIIe et Xe siècles, les reliques sont progressivement transférées à Constantinople dans la chapelle des empereurs byzantins pour les mettre à l’abri de pillages.

En 1238 l’empereur Baudouin II, en grande difficulté financière, propose au roi de France Louis IX, futur saint Louis, d’acheter la Couronne d’épines, qui l’accepte. Revêtu d’une simple tunique, pieds nus, il reçoit la couronne et la porte en procession jusqu’à Notre-Dame de Paris. En 1241, il se porte acquéreur d’autres reliques de la Passion.

Un reliquaire géant

L’année suivante il décide d’édifier la Sainte Chapelle, qu’il inaugure le 26 avril 1248. La chapelle inférieure est dédiée à la Vierge Marie. Dans l’abside de la chapelle haute, trône la grande châsse qui renferme plusieurs reliquaires contenant les saintes reliques.

A la Révolution, la chapelle est vidée de son contenu et désaffectée, la grande châsse et les reliquaires sont fondus dans le but de récupérer les métaux précieux, mais les reliques ne sont pas profanées, elles imposent d’elles-mêmes le respect aux révolutionnaires non croyants. Certaines disparaissent tandis que la Couronne d’épines, un fragment du Bois de la Croix et un Clou sont remis à la cathédrale Notre Dame. Après des années de délabrement la Sainte Chapelle est restaurée. Les magnifiques verrières qui éclairent la chapelle haute demeurent Dans le déploiement de 1113 scènes, la Bible y est mise en lumière, la Passion et la Résurrection du Christ en sont le cœur et l’Apocalypse conduit à la lumière de la Jérusalem céleste.

Dimanche 21 mai 2017, à 16h groupe “À genoux pour la France” s’est rendu à la Sainte Chapelle dans l’après-midi admirant le chef d’oeuvre réalisé au Moyen-Âge, quelle beauté pour enchasser les saintes Reliques. Prière intérieure, quelques dizaines en action de grâce pour ce lieu empli de touristes émerveillés. …

Lundi 21 mai, Cathédrale Notre-Dame de Paris, 75004 – Diocèse de Paris

Origine

Lutèce a été évangélisée par St Denis dès 250. Les chrétiens étaient persécutés, les messes célébrées secrètement. Après la paix de Constantin (313) une première église fut construite peut-être sur un ancien temple païen au vue des fouilles. C’était la Cathédrale St Étienne de très grande dimensions.

C’est en 1163 que la construction de Notre Dame de Paris a été engagée sous le règne de Louis VII par l’évêque Maurice de Sully . Elle s’est étalée de 1163 à 1345, nécessita de détruire la première. Elle fut dédiée à Notre Dame. 

http://www.notredamedeparis.fr/la-cathedrale/histoire/historique-de-la-construction/

La cathédrale Notre-Dame de Paris perpétue deux grandes manifestations de la foi chrétienne, l’une témoigne des liens noués entre la Vierge Marie et la France, l’autre exprime la vénération des fidèles envers le Christ dans sa Passion indissociable de sa Résurrection.

 La procession de la fête de l’Assomption

Chaque année, au 15 août, Notre-Dame de Paris fête l’Assomption de la Vierge Marie par une procession dans les rues, qui s’achève dans la cathédrale par le renouvellement de l’acte de consécration de la France à la Vierge Marie, acte accompli par le roi Louis XIII le 10 février 1638 : «… Nous avons déclaré et déclarons que, prenant la très sainte et très glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre État, notre couronne et nos sujets, la suppliant de nous vouloir inspirer une sainte conduite et défendre avec tant de soin ce royaume contre l’effort de tous ses ennemis, et que, soit qu’il souffre le fléau de la guerre, ou jouisse de la douceur de la paix, que nous demandons à Dieu de tout notre cœur, il ne sorte point des voies de la grâce qui conduisent à celles de la gloire… »

         Reliquaire de la Couronne d’épines

Par ce “vœu de Louis XIII”, sont instaurées dans toute la France les processions mariales aux fêtes de l’Assomption ainsi que la commémoration de l’acte. Hormis pendant les périodes révolutionnaires le renouvellement du vœu s’est perpétué. Au XIXème siècle, la procession dans les rues fut cantonnée à l’intérieur de la cathédrale. Depuis 1988, elle a repris le chemin des rues et s’étend jusqu’à la voie fluviale.

 Les reliques de la Passion

Le Trésor de la cathédrale conserve les insignes reliques de la Passion du Christ : la Sainte Couronne d’épines, un fragment du Bois de la Croix, un Clou de la Passion. Ces reliques, acquises par Saint Louis qui avait fait édifier la Sainte Chapelle pour leur servir écrin, furent transférées à Notre-Dame au moment de la Révolution

 Elles sont offertes à la vénération des fidèles chaque premier vendredi du mois et chaque vendredi de carême à 15h00, et le Vendredi Saint de 10h00 à 17h00. Par la vénération de ces reliques, les croyants s’unissent à l’amour rédempteur du Christ qui a livré sa vie pour le salut du monde.

Chasse de Ste Geneviève- 497- Patronne de Paris

La Couronne d’épines constituée d’un cercle de joncs réunis en faisceaux et retenus par des fils d’or, d’un diamètre de 21 centimètres, sur lequel se trouvaient les épines dispersées au cours des siècles.

 Le fragment du Bois de la Croix, d’une longueur de 24 cm, comportant à une extrémité une mortaise destinée à l’encastrement à l’une des traverses de la croix.

 Un des Clous de la Passion, d’une longueur de 9 cm, remis à l’empereur Charlemagne en 799 et enlevé par le roi Charles pour le donner à la basilique Saint-Denis où les fidèles purent le vénérer, avant d’être conservé à la Sainte Chapelle.

Dimanche 21 mai 2017, à 18h nous avons pu prier à Notre-Dame un chapelet et la Consécration de la France aux Coeurs unis de Jésus et Marie, dans la chapelle où l’on expose la Couronne certains jours…